ONHYM logo small

La 17ème session du Conseil d’Administration de l’Office National des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM), s’est tenue à Rabat le 26 janvier 2021, sous la présidence de Monsieur Aziz Rabbah, Ministre de l’Energie, des Mines et de l’Environnement.

Au cours de cette réunion, Mme Amina BENKHADRA, Directeur Général de l’ONHYM a présenté l’activité de l’Office au cours de l’année 2020, l’arrêté des comptes de l’exercice 2019, les comptes consolidés 2018-2019, le projet de budget 2021 et le plan triennal 2021-2023.

 

Conjoncture

L’année 2020 a été marquée par le déclenchement de la pandémie liée à la propagation du Covid 19. Le Maroc, sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Que Dieu L’Assiste, a adopté une approche anticipative mettant l’humain au cœur de toutes les actions.

La pandémie a fortement impacté le secteur des hydrocarbures, et a conduit à une chute des cours de 32,7% en 2020, malgré un rebond des prix en fin d'année et à une baisse des investissements mondiaux en hydrocarbures de 30%. .

En exploration minière, les investissements mondiaux ont connu une baisse de 11% en 2020.

Les résultats financiers de l’Office ont été affectés par la morosité du secteur, dûe principalement à la baisse des recettes liées à la vente de gaz sous l’effet de la pression sur les prix de vente et à la baisse des recettes des redevances et des dividendes de notre portefeuille minier, liée à la chute des cours des matières premières.

 

Stratégie de l’ONHYM face aux répercussions de la crise COVID 19

Compte tenu des répercussions de cette pandémie sur l’économie et sur les activités de l’Office, l’ONHYM a réagi en déployant un Plan de Continuité d’Activité (PCA) afin de limiter le préjudice économique tout en préservant la santé et la sécurité de son personnel. Dans ce sens, une cellule de veille et de gestion de crise chargée de la gestion du Plan de Continuité d’activité a été mise en place pour suivre au quotidien l’activité de l’Office et l’évolution de la situation.

 

Recherche des Hydrocarbures

En 2020, au total 13 sociétés opèrent en partenariat avec l’ONHYM, dans la recherche des hydrocarbures conventionnels sur une superficie totale de 126 915,08 km² répartie en 28 permis onshore, 26 permis offshore, 2 autorisations de reconnaissance onshore et 1 autorisation de reconnaissance offshore et 9 concessions d'exploitation (dont 1 ONHYM).

L’année 2020 s’est caractérisée par le forage de 5 puits, par le partenaire SDX dans le Gharb dont 3 sont positifs.

Les investissements, en prévision de clôture seraient de 398,49 millions de DH par les partenaires et de 113,77 millions de DH pour l’ONHYM.

L’activité partenariat en hydrocarbures a été marquée en 2020, par la signature de 02 contrats de reconnaissance, 07 avenants aux accords pétroliers, 02 mémorandums d’entente, 01 avenant au mémorandum d’entente.

Le portefeuille du partenariat hydrocarbures s’est renforcé avec la signature d’un contrat de reconnaissance avec la société CONOCOPHILLIPS, considérée comme l’un des acteurs majeurs de l’industrie pétrolière internationale.

 

Recherche Minière

En 2020, les travaux de recherche minière ont porté sur 47 projets situés dans les zones les plus prometteuses du pays. Les travaux propres de l’ONHYM ont concerné 34 projets dont 11 pour les métaux précieux, 9 pour les métaux de base, 7 pour les roches et minéraux industriels, 4 pour la reconnaissance minière et 3 projets spéciaux (géothermie et hydrogène).

 

Les travaux en partenariat, quant à eux, ont intéressé 13 projets dont 3 pour les métaux précieux, 6 pour les métaux de base et 4 pour les roches et minéraux industriels.

Dans le cadre de la recherche stratégique, les travaux ont concerné les projets suivants : le projet intégré d'exploration minière dans l’Anti-Atlas, les couvertures géochimiques dans les Provinces du Sud, la campagne de géochimie dans le Haut Atlas central, l’étude des données géo-scientifiques et ciblage dans le Maroc central, l’étude des données géo-scientifiques et ciblage dans l’Adrar Soutouf (Provinces du Sud), la géothermie et la recherche de l’hydrogènenaturel.

A fin décembre 2020, l’activité de partenariat minier a été marquée par la signature d’un Protocole d’Accord entre l’ONHYM et la société HSMM, portant sur le domaine minier de Rhouirat N’Has, et une Convention de Recherche avec la société Stellar Africagold portant sur le domaine minier Tichka-Est.

 

Forages et Production d’Hydrocarbures

Au cours de 2020, les livraisons de gaz naturel ont connu une légère diminution de 1,06 % par rapport à la même période de l’année 2019. Concernant les livraisons du condensât, une augmentation de 89,3% % a été enregistrée.

Le chiffre d’affaires généré par la vente des hydrocarbures à fin 2020 s’élève à 143,08 Millions de Dirhams H.T contre 164,2 Millions de Dirhams H.T pour 2019, baisse liée à celles des prix du Fuel n° 2 et du Fuel Spécial sur lesquels les prix du gaz naturel et du condensât sont respectivement indexés.

Concernant la redevance du GME perçue par le Gouvernement Marocain pour le transit du gaz naturel aux clients européens, le volume de gaz naturel algérien transité par le GME à fin décembre 2020 a baissé de 25,5% par rapport à l’année 2019 en raison de la concurrence du gaz naturel liquéfié en provenance des USA sur le marché européen.

 

Midstream

L’ONHYM développe les activités Midstream de transport du gaz (gazoduc Nigeria Maroc-Gazoduc Maghreb Europe et infrastructures gazières dans le cadre de la feuille de route du gaz du Département de l’Energie).

 

Coopération et promotion

Dans cet environnement mondial particulièrement difficile, les activités de promotion ont été organisées virtuellement à partir de mars 2020.

L’ONHYM a pris part à plusieurs évènements organisés par visioconférences (AFRICA ENERGY FORUM, Global E&P Summit, PDAC, AAPG, INDABA.)

Concernant la coopération avec l’Afrique, l’ONHYM a reçu des délégations de plusieurs organismes africains et a organisé dans ce contexte Covid-19, des formations à distance au profit des représentants de plusieurs pays : Mali, Guinée Conakry, Bénin, Mauritanie et Nigéria.

 

Plan triennal 2021-2023

Face à la conjoncture particulière que traverse le secteur des ressources naturelles, l’ONHYM redouble d’efforts afin de :

  • Poursuivre les activités de reconnaissance et d’évaluation du sous-sol par ses propres moyens et ceux de ses partenaires aussi bien pour les hydrocarbures que pour les mines
  • Développer la levée de fonds pour l’exploration minière afin d’augmenter les investissements
  • Mettre en production les puits du Gharb et Meskala afin d’augmenter la production
  • Optimiser son organisation

En exploration pétrolière, l’ONHYM lance une campagne d’acquisition sismique dans le bassin de Zag (1250Km) et poursuit les travaux sur les bassins onshore (Mesorif, Laayoune, Boujdour, Boudenib, Guercif, Essaouira, Errachidia).

Les partenaires de l’office prévoient l’acquisition de 650 km de sismique 2D, 1500km2 de sismique 3D et le forage de 19 puits.

En exploration minière, les actions majeures de l’exploration minière au cours de la période 2021-2023 vont s’articuler autour des zones les plus prometteuses pour les métaux précieux, les métaux de base et les roches et minéraux industriels notamment les Provinces du Sud, l’Anti Atlas, le Haut Atlas et l’Oriental. Des projets intégrés de recherche minière par les moyens propres sur le Maroc central et la zone CADETAF ont permis de déceler des cibles de recherche prioritaires qui vont faire aussi l'objet de travaux d'exploration.

En matière de production, les projets correspondent au développement de la production du puits MKL-110 à Meskala et au développement en partenariat des bassins du Gharb et de Tendrara.

A l’occasion de cette séance, le conseil a approuvé les comptes sociaux 2019, les comptes consolidés 2018 et 2019, le projet de budget 2021 et pris acte du plan triennal 2021-2023.

Plus d'actualités...

 

 

La pandémie a fortement impacté le secteur des hydrocarbures, et a conduit à une chute des cours de 32,7% en 2020, malgré un rebond des prix en fin d'année et à une baisse des investissements mondiaux en hydrocarbures de 30%.