Introduction

La côte atlantique d’une longueur de 3000 km, depuis le rivage de Tanger jusqu’à celui de Lagwira, fait partie de la marge continentale passive la plus ancienne du globe terrestre, et qui correspond à un segment de marge passive situé entre un domaine continental à l’Est et un domaine océanique à l’Ouest.

Base de données

Données sismiques

En offshore, la base de données totale acquise jusqu’à fin décembre 2018 est représentée par 163 366 Km de sismique 2D et 70 242 Km² de sismique 3D.

Données des puits

La côte atlantique marocaine est sous explorée par forages. A fin décembre 2018, 42 puits ont été forés visant de nombreux objectifs (profonds à ultra profonds). Du pétrole léger et lourd ont été découverts dans la structure de Cap Juby (Tarfaya offshore), et de nombreux indices de pétrole et de gaz ont été enregistrés dans la plupart des autres puits. Les forages récents réalisés au large de Boujdour, Tarfaya et Sidi Ifni ont mis en évidence du gaz, de l’huile lourde et des indices d’huile. La présence d’indices de pétrole et de gaz, et des intervalles de roches mères d’excellente qualité ont été rencontrés presque partout le long de la marge atlantique marocaine.